Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mai 2009 6 23 /05 /mai /2009 16:11

Biographie de Fernando :


Fernando Caro est un indien yaqui né le 3 décembre 1949 à Brawley, en Californie, dans une famille de fermiers. De santé fragile, Fernando passe toute son enfance et son adolescence près des cultures traitées avec des pesticides. Enfant, il est chargé de diriger les avions au-dessus des champs à pulvériser, et cela sans aucune protection.


Fernando connaît une période difficile du fait de la pauvreté extrême de sa famille, des conditions de travail proche de l'esclavage, d'une éducation scolaire rigide (il reçoit des coups à chaque fois qu'il s'exprime en espagnol, sa langue maternelle) et du décès de sa grand-mère alors qu'il n'a que 6 ans.

Enfant silencieux, solitaire et courageux, il doit s'acquitter des tâches ménagères avant d'aller à l'école.

 

Quelques années plus tard, il obtient malgré tout une bourse lui permettant de poursuivre ses études d'ingénieur à l'Université Publique de San Diego. Racisme au sein de l'université, échec sentimental, tout cela entraîne Fernando dans une dépression sévère, s'accompagnant, entre autres, de tendances suicidaires, syncopes et insomnies ce qui l'oblige à interrompre ses études et le pousse à rejoindre le corps des US Marines.

Marié et père de trois enfants, Fernando trouve un emploi dans une usine produisant des pesticides.

Le 25 août 1980, alors qu'il travaille dans cette même usine, il est arrêté pour le meurtre de deux personnes de race blanche.

Non autorisé à témoigner, il ne sera pas entendu par la Cour. Pourtant Fernando a toujours clamé son innocence. Malgré cela, le Jury demande la peine capitale en 1982 et il se retrouve alors dans le couloir de la mort.

Il décide de faire appel du fait des irrégularités commises lors de son procès*. Mais le 19 août 1996, l'appel est rejeté. Ce n'est qu'en 2000, que la Cour Suprême décide d'annuler la sentence de mort. Et cela, grâce à une mobilisation internationale. La Cour Suprême considère alors que les pesticides respirés pendant des années par Fernando (sans jamais avoir eu de protection ni avoir été informé du danger) ont, de toute évidence, eu des répercussions sur sa santé mentale et qu'il ne peut comparaître correctement, ni se défendre pendant le procès. Mais, le Procureur ne veut rien entendre et maintient sa décision : la condamnation à mort.

Fernando a passé plus de 25 ans dans le couloir de la mort à attendre dans la plus grande angoisse qu'on vienne le chercher un jour pour l'exécuter. Cela est inacceptable et c'est pourquoi des pétitions circulent un peu partout dans le monde.

Fernando un homme sensible, plein de sagesse, un être qui n'aspire qu'à la paix, un artiste extraordinaire...


Les sources de cet article proviennent du Comité de Solidarité avec les Indiens des Amériques (CSIA), de Kola et Human Rights

Partager cet article

Repost 0
Published by Comité de Soutien à Fernando E. Caro - dans Qui est Fernando Caro
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Comité de Soutien à Fernando E. Caro
  • Comité de Soutien à Fernando E. Caro
  • : Blog du Comité crée pour soutenir l'artiste amérindien (Yaqui/Aztèque) Fernando Eros Caro, injustement emprisonné depuis des années.
  • Contact