Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mai 2009 6 23 /05 /mai /2009 16:22

Voici un extrait d'un article provenant de la revue Nitassinan n°39 (1995) intitulé "Un artiste dans le couloir de la mort"


(publié avec l'aimable autorisation du Comité de Solidarité avec les Indiens des Amériques)



"Initié à la peinture grâce à un programme organisé dans la prison, Fernando a décidé de se consacrer à cet art. Ses magnifiques fresques contribuent à créer un meilleur environnement dans le parloir de la prison de San Quentin et ses peintures ont été présentées pour la première fois en 1992 dans le cadre de l'exposition "L'art enchaîné" au centre culturel du quartier de Mission à San Francisco. Ses tableaux ont été exposés dans des galeries d'art en Europe, notamment à Genève, Oslo et Rome.

Lorsque Fernando est arrivé dans le "couloir de la mort", il n'avait aucune idée de ce qui l'attendait. Il avait beaucoup de temps mais, rien à faire. Il se mit donc à dessiner avec un stylo à bille qu'on lui avait fourni. Il commença à dessiner des animaux, puis des portraits. Il découvrit que le dessin occupait son esprit, l'aidait à se détendre et lui apportait une évasion temporaire hors de l'atmosphère répressive qui l'entourait. Puis il apprit à peindre. Son art devint une sorte d'ami et de soutien. Ironie du sort, Fernando n'aurait probablement jamais découvert son talent s'il ne s'était pas retrouvé dans le quartier des condamnés à mort. Et c'est un stylo à bille qui a tracé sa voie.

L'esprit humain peut-être extrêmement puissant et c'est pour cela que l'on essaie de le briser en prison. Lorsque l'esprit cède, le corps fléchit à son tour et la personne devient facile à contrôler.
Fernando a renforcé son esprit grâce à son art. Il se fonde sur la représentation mystique du daim selon la tradition yaqui. Cela lui procure une raison d'être, croyance, puissance et contact avec ses origines. Le fait qu'il n'ait pas renié ses origines ethniques est très important. s'il l'avait fait, son âme se serait progressivement divisée et son esprit rempli de confusion.
Fernando ne peut saisir de la terre à pleines mains, ni contempler le lever ou le coucher du soleil, ou l'éclat d'une étoile filante dans la nuit mais il lui est possible d'exprimer cette mémoire et ces sentiments dans ses tableaux."

Un grand merci à Catherine du CSIA

Fernando a également un grand talent pour l'écriture. Il écrit des poèmes et histoires.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Comité de Soutien à Fernando E. Caro - dans Qui est Fernando Caro
commenter cet article

commentaires

dassaut 02/12/2009 17:27


j'ai connu ce peintre de grand talent , grace à Sandra , qui le défend.

J'aimerai que Fernando , puisse finir ses jours en homme libre.

Je souhaite de coeur que la justice des hommes soit digne, équitable, pour le bien de tous.


Comite de Soutien à Fernando E. Caro 06/12/2009 16:15


Merci beaucoup.

Sandra


Présentation

  • : Comité de Soutien à Fernando E. Caro
  • Comité de Soutien à Fernando E. Caro
  • : Blog du Comité crée pour soutenir l'artiste amérindien (Yaqui/Aztèque) Fernando Eros Caro, injustement emprisonné depuis des années.
  • Contact